You Are Here: Home » ACTUALITÉ INTERNATIONAL » RDC: Katumbi sauve l’accord de la CENCO

RDC: Katumbi sauve l’accord de la CENCO

RDC: Katumbi sauve l’accord de la CENCO

cenco_0

Revue de presse kinoise du 3 janvier 2017. La signature de l’accord du Centre interdiocésain continue de faire la une des journaux de la capitale. Le Potentiel titre en manchette: «Katumbi sauve l’accord de la CENCO». Le journal signale qu’après un premier accord conclu en octobre dernier entre le pouvoir et une frange minoritaire de l’opposition, la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) vient de réussir le défi de l’inclusivité à travers un large consensus autour de la manière d’organiser la transition jusqu’à l’élection du successeur de Joseph Kabila à la présidence de la République.

capture-1

Cet accord, indique le quotidien, a failli capoter si « l’un des acteurs majeurs, valablement représenté et défendu durant ces assises Moïse Katumbi Chapwe ne s’était pas décidé de s’effacer pour ne pas bloquer la machine qui s’était mise en marche grâce à la persévérance des évêques de la CENCO ». L’ex-gouverneur du Katanga qui a préféré transférer son dossier entre les mains des évêques suite à des tergiversations enregistrées.

capture-2

Face au naufrage qui se profilait, poursuit Le Potentiel, Moïse Katumbi a décidé de sauver les pourparlers de la CENCO : «Je ne représente rien pour bloquer toute la nation». Pour le tabloïd, le cadeau du 31 décembre 2016 porte la marque Katumbi puisqu’il a ouvert la voie à la conclusion de l’accord.

capture-3

La Prospérité revient sur le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende qui n’a pas expliqué les raisons qui ont poussé la Majorité présidentielle, sa famille politique, à signer sous réserve l’accord du Centre interdiocésain.

Le nœud gordien de cet accord, a estimé le ministre dans une conférence de presse , réside en l’absence de son inclusivité à cause du MLC qui s’est retiré de ces assises et qui n’a plus signé l’accord. Les délégués du MLC ont quitté peu avant les conclusions des discussions directes du Centre Interdiocésain. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, Mende redoute que ce que l’on a déploré à la Cité de l’Union africaine rattrape les Congolais ce jour.

capture

De son côté, Forum des As relaie pour sa part les propos du secrétaire général-adjoint de la Majorité présidentielle, Joseph Kokonyangi. Ce dernier en a appelé hier à un troisième dialogue estimant que le compromis du centre interdiocésain n’est pas inclusif.

“Il se pose un sérieux problème dans cet accord. Le MLC comme plusieurs autres forces politiques très importantes du pays n’y sont pas. Nous voulons juste trouver des solutions définitives à tous les problèmes, voilà pourquoi on doit encore dialoguer,” a déclaré M. Koko Nyangi, rapporte Forum des As.

Pour le secrétaire général-adjoint de la MP, “le Rassemblement n’aura la Primature que s’il demande pardon publiquement au peuple au sujet des gens qui sont morts dans toutes leurs différentes manifestations”, rapporte le tabloïd.

About The Author

Télé 24 live

Number of Entries : 1569

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.

© 2011 Powered By Wordpress, Goodnews Theme By Momizat Team

Scroll to top