You Are Here: Home » ACTUALITÉ INTERNATIONAL » TÉLÉ 24 LIVE: Joseph Kabila annonce la nomination d’un nouveau Premier ministre d’ici 48 heures

TÉLÉ 24 LIVE: Joseph Kabila annonce la nomination d’un nouveau Premier ministre d’ici 48 heures

kabila-address

Face à l’impasse politique en cours dans la mise en oeuvre de l’accord de la Saint-Sylvestre, Joseph Kabila, président de la RDC, a annoncé ce mercredi devant le Congrès que le Premier ministre serait “impérativement nommé dans les 48 heures”.

Il n’a pas attendu longtemps avant de reprendre la main. Au lendemain des consultations de la classe politique qu’il a initiées, consultations de la classe politique qu’il a initiées,Joseph Kabila accélère. Le chef de l’État congolais a en effet indiqué, mercredi 5 avril, devant le Congrès, qu’il nommera d’ici vendredi un nouveau chef du gouvernement.

« Comme relevé dans mon message de novembre 2016 et tenant compte du fait que le pays ne doit plus être l’otage d’intérêts personnels et de luttes de positionnement des acteurs politiques, le Premier ministre sera impérativement nommé dans les 48 heures », a déclaré le président de la République, dont le mandat est arrivé à terme le 19 décembre, sans que l’élection de son successeur ne soit organisée.

Suivant l’accord de la Saint-Sylvestre qui peine à être mis en oeuvre, ce nouveau Premier ministre devait être proposé par le Rassemblement, la principale plateforme de l’opposition congolaise. Mais la Majorité présidentielle (MP) a exigé que ce regroupement politique présente à Kabila une liste de trois candidats Premier ministrables. Ce que le Rassemblement refuse, lui opposant le seul nom de Félix Tshisekedi, son nouveau président. Ce dernier est par ailleurs contesté par quelques membres dissidents.

Le Rassemblement invité à « surmonter ses querelles »

« J’invite le Rassemblement à surmonter ses querelles intestines et à harmoniser les vues sur la liste des candidats [au poste de] Premier ministre ayant le profil requis et convenu, comme souhaité depuis plusieurs mois », a lancé Joseph Kabila, reconnaissant de fait l’existence de deux ailes au sein du Rassemblement.

Quant au successeur d’Étienne Tshisekedi à la tête du Conseil national de suivi de l’accord (CNSA), poste qui devait revenir – selon l’accord – au président du conseil des sages du Rassemblement, le président suit là aussi la position de la MP. Il faudra désormais trouver une « personnalité consensuelle », a-t-il expliqué.

Kabila invite ainsi la classe politique à accélérer les tractations pour trouver l’oiseau rare. Mais pour l’instant, les deux réponses de Kabila à l’impasse politique actuelle sont encore loin de recevoir un écho favorable du côté du Rassemblement.

SOURCE: JEUNE AFRIQUE

About The Author

Télé 24 live

Number of Entries : 1570

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.

© 2011 Powered By Wordpress, Goodnews Theme By Momizat Team

Scroll to top