You Are Here: Home » ACTUALITÉ INTERNATIONAL » RDC: Sindika Dokolo condamné à douzes mois de prison ferme en RDC

RDC: Sindika Dokolo condamné à douzes mois de prison ferme en RDC

RDC: Sindika Dokolo condamné à douzes mois de prison ferme en RDC

Sindika Dokolo condamné à douzes mois de prison

907980

 

C’est l’homme d’affaires congolais vivant en Angola, lui-même, qui l’an annoncé sur twitter. « Je viens d’inaugurer une usine de 400 millions de dollars, Joseph Kabila me fait condamner à un an de prison pour une parcelle », a écrit l’opposant en ciblant directement le chef de l’État.

Cette affaire, vielle de plusieurs années, jugée par un tribunal de paix de Kinshasa, est remontée à la surface en mai dernier, conjointement avec les sorties fracassantes du gendre d’Eduardo Dos Santos sur la crise congolaise et ses positions tranchées contre le Pouvoir.

Avec des membres de la famille Dokolo, du nom de son père, ils écopent de 12 mois de prison et d’une amande de 15.000 dollars, pour avoir spolié un terrain situé à Limété et pour y avoir érigé des villas. Un terrain comme tant d’autres immeubles revendiqués par une certaine Yvonne Kusuamina, qui avait saisi la justice.

Pour rappel, et ainsi que Télé24live, l’avait indiqué dans son dossier publié depuis le mois de mai dernier, la gestionnaire statutaire de Sokidet Sarl après la mort de leur père, Yvonne Kusuamina, avait saisi la justice en vue de récupérer leurs biens immobiliers spoliés par des inconnus alors que la succession détenait tous les certificats originaux desdits biens meubles et immeubles, soit plus de six maisons à usage commercial ainsi que des terrains disséminés à travers la ville de Kinshasa. Aujourd’hui, l’un de ces terrains, situé sur la 12ème rue industrielle à Limete, a été morcelé en plus de trente parcelles où sont érigées des villas cossues.

Selon les éléments du dossier, les enquêtes menées sur réquisition de la succession Kusuamina vont déboucher sur Sindika Dokolo et son frère Luzolo Dokolo. Ceux-ci disent détenir des titres de propriété de ces biens immobiliers qu’ils auraient obtenus au terme d’une transaction faite avec la Sokidet qui, cependant, n’en a pas souvenance. Un rapport judiciaire d’enquête daté du 14 mars 2014 renseigne, en effet, que les deux fils Dokolo se sont plutôt fait établir des certificats d’enregistrement des parcelles litigieuses en leurs noms respectifs, et cela en l’absence totale de la moindre démarche officielle et légale qui pouvait faire d’eux les propriétaires de ces biens.

Pour y parvenir, ils auraient commencé par faire publier des déclarations de perte supposée des titres de propriété de ces biens immobiliers pour se faire établir des duplicata au nom de la Sokidet Sarl. De là seront effectués les transferts des différents titres en leurs noms respectifs en vertu d’une vente qu’ils auraient conclue avec la Sokidet, mais dont ni cette société ni les services compétents de l’Etat ne détiennent la moindre trace.

Mais le contexte et le timing de cette condamnation n’ont laissé aucun doute à l’opposition qui, à l’image d’Olivier Kamitatu, y a vu une nouvelle procédure visant à éloigner un adversaire politique. « Énième tâche de boue sur une Justice utilisée pour écarter ceux qui gênent ! », s’exclamé le porte-parole de Moïse Katumbi tout en pointant du doigt la « singulière similarité de ses montages [qui] frise le grotesque ». L’ancien gouverneur du Katanga toujours contraint à l’exil est en effet condamné à 3 ans de prison pour spoliation immobilière.

 

Nous y reviendrons un peu plus tard.

 

Télé 24 ;ive

 

 

About The Author

Télé 24 live

Number of Entries : 1574

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.

© 2011 Powered By Wordpress, Goodnews Theme By Momizat Team

Scroll to top