You Are Here: Home » ACTUALITÉ INTERNATIONAL » RD CONGO: Repression totalitaire contre la marche pacifique des chrétiens du 31 Décembre 2017.

RD CONGO: Repression totalitaire contre la marche pacifique des chrétiens du 31 Décembre 2017.

RD CONGO: Repression totalitaire contre la marche pacifique des chrétiens du 31 Décembre 2017.

 

Republique Democratique du Congo sous Occupation Rwandaise,

26114069_10213666412922222_7708112053266691795_n

 

Cette fille est tombée à Super Lemba dans la commune de LEMBA  à Kinshasa sous les balles de la milice du dictateur  Joseph Kabila.

Les forces de sécurité de la RDC ont réprimé dimanche des messes dans des églises à coups de gaz lacrymogène, et empêché des marches après l’appel des catholiques à manifester contre le maintien du dictateur Joseph Kabila.

Coupure internet, déploiement sécuritaire, barrages policiers: les autorites congolaises ont sorti l’artillerie lourde pour étouffer les « marches pacifiques » des catholiques contre le maintien illégal de Kabila au poouvoir, malgré l’appel des Nations unies et des chancelleries au respect du droit à manifester.

Ces marches ont été organisées par les catholiques congolais, un an après la signature sous l’égide des évêques d’un accord prévoyant des élections fin 2017 pour organiser le départ du dictateur Joseph Kabila.

Des morts par balles

A Kananga, au KasaÏ, dans le centre du pays, un homme a été tué par balles par des militaires qui ont ouvert le feu sur des chrétiens catholiques en marge d’une marche anti-Kabila dont le mandat a expiré depuis décembre 2016.

A Kinshasa, au moins une quinzaine de personnes ont été blessées, selon un décompte des journalistes qui sont passés dans plusieurs paroisses.

Trois personnes ont été blessées par balles à la paroisse Don Bosco dans la commune de Masina, selon nos sources.

Une dizaine d’autres personnes ont été blessés à la paroisse Saint-Joseph dans le quartier populaire de Matonge. A la paroisse Saint-Dominique, un vicaire et une fidèle ont également été touchés, au visage et à au front.

La police a interpellé douze enfants de chœur catholiques à la sortie d’une paroisse du centre-ville.

A Lubumbashi (sud-est), deuxième ville du pays, deux personnes ont été blessées par balles quand les forces de sécurité ont ouvert le feu alors que les catholiques tentaient de manifester à la sortie d’une messe.

La police a également utilisé des gaz lacrymogènes et des jeunes ont répliqué par des jets de pierres. Quatre véhicules ont été incendiés et des pillages commis.

Dans Kinshasa quadrillée par les forces de sécurité, la police a mené des opérations dans plusieurs paroisses, selon des témoignages recueillis.

Au moins 7 morts dans le cadre de la marche des laïcs chrétiens, dont 6 à Kinshasa et un 1 Kananga.

 

About The Author

Télé 24 live

Number of Entries : 1772

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.

© Tous droits réservés © Télé 24 live Canada 2018

Scroll to top