You Are Here: Home » ACTUALITÉ INTERNATIONAL » RDC: Moïse Katumbi promet de recourir aux forces de frappe s’il n’y a pas élections le 23 décembre 2018.

RDC: Moïse Katumbi promet de recourir aux forces de frappe s’il n’y a pas élections le 23 décembre 2018.

Le nouveau homme fort du Congo, Moïse Katumbi promet de recourir aux forces de frappe « grands moyens » s’il n’y a pas élections le 23 décembre 2018.

Moïse Katumbi vient de lancer une sévère mise en garde à Kinshasa au cas où il n’y aurait pas élections au 23 décembre 2018, conformément au calendrier de la Ceni du 5 novembre 2017.

Il a accordé une interview à lalibreafrique.be lors de laquelle il s’est déjà prononcé clairement sur une éventuelle négociation avec le pouvoir en place.

Pour l’ex-gouverneur du Katanga qui a lancé son mouvement politique en mars dernier à Johannesburg, pas de doute; si le pouvoir n’organise pas ces élections, la Ceni doit démissionner et « Kabila devra partir ».

A travers son porte-parole Oliver Kamitatu, le chairman du Tout-puissant Mazembe menace Kinshasa d’appliquer des méthodes fortes pour contraindre Joseph Kabila à quitter le Palais de la nation s’il n’y a pas d’élections à la fin de cette année. En effet, dans une publication sur son compte Twitter, Olivier Kamitatu déclare que « s’il n’y a pas d’élections le 23 décembre il faudra recourir aux grands moyens ! Que personne ne nous condamne ! À bon entendeur…! ».

About The Author

Télé 24 live

Number of Entries : 1725

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.

© Tous droits réservés © Télé 24 live Canada 2018

Scroll to top