You Are Here: Home » ACTUALITÉ INTERNATIONAL » RDC: la CENI a reçu l’ordre de la présidence de la République de lancer un mandat d’arrêt contre Martin fayulu

RDC: la CENI a reçu l’ordre de la présidence de la République de lancer un mandat d’arrêt contre Martin fayulu

RDC: la CENI a reçu l’ordre de la présidence de la République de lancer un mandat d’arrêt contre Martin fayulu

fcc-mwilanya-041218-800px

Bientôt LAMUKA sera interdit de battre campagne !

Le Directeur de cabinet du président de la République, NÉHÉMIE MWILANYA accuse Martin FAYULU de sabotage, d’apologie du terrorisme après l’incendie de l’entrepôt de la CENI cette nuit, et a reçu l’ordre de la présidence de la République de lancer un mandat d’arrêt contre Martin fayulu !!!

Martin fayulu, Candidat de LAMUKA risque de devenir un exilé Politique et rejoindre ainsi ses paires, Jean Pierre Bemba et Moïse katumbi !!!

Incendie à la Ceni: Le FCC accuse Fayulu

Le Front Commun pour le Congo (FCC) accuse Martin Fayulu d’être derrière l’incendie qui a ravagé le dépôt du matériel électoral de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) à Kinshasa cette nuit.

« Le coupable n’étant plus à rechercher, le FCC invite les autorités compétentes à assumer chacune ses responsabilités afin de garantir la tenue effective, des scrutins prévus », dit Néhémie Mwilanya

Le Coordonnateur du FCC dans un communiqué.

Dans sa communication, le FCC rappelle qu’en date du 3 Décembre 2018, il avait dénoncé, ce qu’il qualifie d’apologie de la violence et « les attaques systématiques du candidat Président de l’Opposition Martin Fayulu qui, au grand étonnement du monde entier, a pour programme politique, au cours de cette campagne électorale , l’invitation de ses militants et sympathisants à détruire le matériel électoral de manière à empêcher la CENI d’organiser les scrutins prévus le 23 décembre prochain.

Ces propos et la gestuelle qui les accompagne pendant leur campagne à l’est du pays étaient déjà le prélude de la mise en œuvre d’un projet bien planifié tendant à entraver le processus électoral en cours et à saper l’investissement politique de tout un peuple, nous savons que LAMUKA n’aime pas les élections ».

*Le FCC condamne ce qu’elle appelle une « politique de violence et de terre brûlée, l’apologie du terrorisme dont les premières victimes et les premiers dégâts sont aujourd’hui déplorés*

Les responsables seront poursuivis par la loi !!!
Nous dénonçons les actes barbares de la coalition LAMUKA et chacun va devoir répondre de ses actes devant la loi, l’état prendra ses responsabilités a conclu le directeur de cabinet du chef de l’État, NÉHÉMIE MWILANYA !!!

MARTIN FAYULU sera obligé de quitter le processus électoral et de laisser ainsi le FCC et Fatshivit cheminer ensemble vers les élections.

 

About The Author

Télé 24 live

Number of Entries : 1802

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.

© Tous droits réservés © Télé 24 live Canada 2018

Scroll to top