You Are Here: Home » ACTUALITÉ INTERNATIONAL » RDC : Patrick Mundeke, conseiller national en charge de la jeunesse de Moïse Katumbi , très en colère contre Augustin Kubuya et ses pairs de l’UDPS

RDC : Patrick Mundeke, conseiller national en charge de la jeunesse de Moïse Katumbi , très en colère contre Augustin Kubuya et ses pairs de l’UDPS

RDC : Patrick Mundeke, conseiller national en charge de la jeunesse de Moïse Katumbi , très en colère contre  Augustin Kubuya  et  ses pairs de l’UDPS

Capture

 Le conseiller national en charge de la jeunesse de Moïse Katumbi ne décolère pas. Patrick Mundeke et la jeunesse d’Ensemble RDC dénoncent ce qu’ils qualifient des propos grossiers tenus à l’encontre de leur leader politique par ce responsable de l’UDPS. Ils l’ont fait savoir à la presse ce 11 janvier 2019 à Goma.

Patrick Mundeke est très en colère contre  Augustin Kubuya  et  ses pairs de l’UDPS.  Ils l’ont fait savoir au travers une matinée politique organisée par la ligue provinciale de la jeunesse Katumbistes. Patrick Mundeke, le conseiller en charge de la jeunesse au bureau de Moïse Katumbi en dit plus «   nous voulons recadrer certaines choses, de ce que je qualifie de la médiocrité de la classe politique congolaise. Vous êtes entrain de suivre les propos diffamatoires  que tiennent Augustin Kabuya » se désole-t-il en poursuivant qu’il est surement envoyé par ses mentors de l’UDPS. Ce cadre politique de la plateforme des Katumbistes  soutient qu’Augustin Kabuya  dénigré et insulte Moïse Katumbi, Olivier Kamitatu et les clergés de la CENCO.

UDPS, un parti ingrat

Le conseiller de Moïse Katumbi regrette le fait qu’ils ont aidé  le parti politique UDPS en soutiens matériel et financier, mais aujourd’hui, ils sont dans le collimateur de l’un  des hauts cadres de ce parti cher à Félix Tshisekedi « Kabuya a dit que l’UDPS était un grand parti et que Katumbi veut à tout prix s’associer à Félix Tshisekedi pour prendre le contrôle de leur bon parti politique » s’étonne-t-il en poursuivant qu’Augustin Kabuya doit interroger l’ABC des partis politiques congolais car pour lui, la force d’un parti politique ce n’est avoir un soutien énorme des voyous, des enfants de la rue ,mais plutôt le nombre des représentants du peuple au niveau des parlements. Patrick Mundeke pense qu’Ensemble est la force politique la plus grande au sein de la chambre basse du parlement et dans les provinces. Il confie que l’UDPS n’a pas fait même le un quart de leurs députés sur toute l’entendu du territoire.

L’UDPS a volé le choix du peuple

Il a fustigé le fait que l’UDPS a volé la volonté et le choix du peuple congolais pour se retrouver  à la tête du pays «  je ne sais pas si c’est par la baguette magique que l’UDPS ait emporté ces élections pourtant partout au pays, c’est l’ombre de Moïse Katumbi qui a plané sur  Martin Fayulu » déclare-t-il en ajoutant que Moïse, en appelant Félix Tshisekedi frère, c’est pour vouloir mettre ses mains sur le nouveau président de la RDC à déclarer l’incriminé. Patrick Mundeke a laissé attendre que, de la fraternité de Moïse Katumbi à Félix, c’est Félix qui en avait plus besoin car même le Jet privé qui avait transporté son père et payé tous les frais d’hospitalité  pour son défunt père à l’étranger, Etienne Tshisekedi wa Lumumba. «  Il faut qu’ils nous disent qui a financé les soins de santé d’Etienne Tshisekedi, d’heureuses mémoires,  le congrès de l’UDPS durant deux ans et ils le remercient par la monnaie de signe » regrette-t-il. Patrick Mundeke pense que derrière Augustin Kabuya, il y a une personnalité qui en veut à Katumbi. Soutenu par ses pairs jeunes de  la ligue provinciale de Katumbistes, tous soulignent que Moïse Katumbi est diffèrent de Félix Tshisekedi et ses acolytes. Katumbi aurait laissé l’argent et le pouvoir pour se ranger  au côté du peuple tandis que  Félix quitte le peuple  est range du côté de l’argent et du pouvoir. Pour eux, l’actuel président de la RDC a perdu ses raisons et les idéologies de son défunt père, d’où Moïse Katumbi incarne toujours les valeurs morales irréprochables. « Kabuya joue le rôle de fou du roi en oubliant qu’il peut embraser  toute la République, il n’en qu’à demander à Kabila comment il s’est retrouvé en dehors de la gestion de la nation » l’appelle-t-il. Il faut dire qu’il y a de cela une semaine, les jeunes des associations soutenant Moïse Katumbi ont fait une déclaration similaire  au bureau du PND /Goma en présence de la presse locale et internationale. Ils ont aussi fustigé le manque d’élégance qui caractérise des paroles assassines d’Auguste Kabuya à l’encontre de  l’ancien gouverneur du Katanga.

Norbert Mwindulwa

 

About The Author

Télé 24 live

Number of Entries : 1830

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.

© Tous droits réservés © Télé 24 live Canada 2018

Scroll to top