You Are Here: Home » ACTUALITÉ INTERNATIONAL » RDC : Moïse KATUMBI lâche finalement Martin FAYULU et reconnaît Félix TSHISEKEDI comme président de la RD Congo

RDC : Moïse KATUMBI lâche finalement Martin FAYULU et reconnaît Félix TSHISEKEDI comme président de la RD Congo

RDC : Moïse KATUMBI lâche finalement Martin FAYULU et reconnaît Félix TSHISEKEDI comme président de la RD Congo

kemerhe-moise-conciliabule_jpg_640_350_1

L’Ensemble de Katumbi reconnaît Félix Tshisekedi comme président “de fait”, et décide de poursuivre son combat dans l’opposition !

Alors que Martin Fayulu continue à revendiquer la victoire, le candidat de Lamuka à la présidentielle de décembre dernier a été lâché par l’un de ses alliés Moise Katumbi. Peu importe, il promet de continuer, malgré tout, son combat pour la vérité des urnes.

Deux sujets sont largement traités dans la presse congolaise ce mercredi : la déclaration de la plate-forme politique « Ensemble pour le changement » de Moïse Katumbi sur l’élection de Tshisekedi et la visite de ce dernier en Namibie.

« Ensemble reconnait Felix Tshisekedi comme président », Ce regroupement constate que « Monsieur Félix Tshisekedi a été proclamé président de la République démocratique du Congo par la CENI, validé et investi par la cour constitutionnelle,” peut-on lire dans une déclaration publiée par Pierre Lumbi, vice-président de cette structure.

« Toutefois, ce mouvement dirigé par Moïse Katumbi fustige l’accord FCC-CACH qu’il estime dépourvu de toute de légitimité. Il déplore aussi les irrégularités observées au cours du scrutin présidentiel 2018 qui affecte sa crédibilité et sa légitimité », souligne le media.

Le regroupement de Moïse Katumbi attend par ailleurs que « le président de la République Félix Tshisekedi libère les derniers prisonniers politiques dont Franck Diongo, Firmin Yangambi, et Diomi Ndongala, tout en “favorisant le retour des exilés politiques et ceux forcés à l’exil dont Moïse Katumbi, Jean Pierre Bemba et Mbusa Nyamwisi”»,.

Concernant la « vérité des urnes » pour laquelle se bat Martin Fayulu, candidat arrivé en deuxième position à la présidentielle du 30 décembre 2018, Pierre Lumbi a estimé mardi en conférence de presse que ce « combat a atteint ses limites »,

About The Author

Télé 24 live

Number of Entries : 1830

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.

© Tous droits réservés © Télé 24 live Canada 2018

Scroll to top